Émission de microplastiques lors des lavages domestiques

Lorsque ces minuscules particules sont issues de matières synthétiques (polyester, polyamide, acrylique, etc.),
elles mettent plus de 20 ans à se décomposer, voire plus de 100 ans dans certains cas.
Ces particules sont si petites que certaines ne dépassent pas les 5 microns.

Comme on peut voir sur le graphique, le nombre de microparticules qui se détachent lors des premiers lavages augmente progressivement jusqu’au point où l’émission de microparticules devient exponentielle. Dans la plupart des cas, cette progression est imperceptible. Il s’agit donc d’une pollution silencieuse, invisible et imperceptible.

Les microparticules :

  • Elles sont trop petites pour pouvoir être récupérées de manière économique et efficace
  • Elles mettent trop d’années à se décomposer
  • Elles sont un facteur polluant invisible et persistant

Des microparticules de 50 microns lors du premier cycle de lavage

Des microparticules de 5 microns du 1er au 20e cycle de lavage

Des microparticules de 5 microns du 20e au 30e cycle de lavage

Des microparticules de 0,45 microns lors du premier cycle de lavage

NOTRE EXPÉRIENCE DANS LE SECTEUR TEXTILE NOUS A PERMIS D’ÉTUDIER LE PROBLÈME EN PROFONDEUR ET DE TROUVER DES SOLUTIONS POUR RÉDUIRE LA POLLUTION MICROPLASTIQUE.

Landings: